plantes

Published on novembre 22nd, 2014 | by Florian L

0

La jusquiame noire (Hyoscyamus niger) – Très toxique

Les botanistes la nomment « Hyoscyamus niger », nous la connaissons sous des noms communs, tels que: jusquiame noire, fève à cochons, herbe aux dents, herbe aux chevaux, herbe de sainte Appoline, herbe aux engelures, herbe à la teigne, herbe des morts, hannebanne ou hennebonne, mort aux poules ou tue-poule, careillade, herba apollinaris…

 Description :

  • Annuelle
  • Haute de 20 à 80cm
  • Velue-glanduleuse
  • Poisseuse-visqueuse. Laisse un résidu collant à la peau et aux vêtements.
  • Toute la plante exhale une odeur vireuse désagréable
  • Tige dressée, fortement ramifiée
  • Feuilles sessiles, embrassantes à la partie supérieure de la tige, pétiolées à la base, molles, irrégulièrement sinuées-dentées à pennatifides.
  • Fleurs solitaires, axillaires, dressées, subsessile, jaune pâle
  • Corolle en cloche très évasée, jaune clair, veinée réticulée de pourpre violacé, poilue à l’extrémité, 5 lobes, gorge pourpre-noir
  • Calice tubuleux à 5 dents aigues « piquantes » qui persistent après la chute de la corolle.
  • Capsules ovoïdes, très renflées à la base, s’ouvrant à maturité par un opercule.
jusquiame noire-6

Feuille de jusquiame noire.

Habitat :

Espèce nitrophile et thermophile. Chemins, décombres, terrains vagues, sites rudéralisés.

Floraison :

Juillet – Aout

Toxicité :

L’odeur forte et désagréable n’incite guère à la consommation. C’est pourquoi les cas d’intoxication sont très rarement observés.

La plante contient des alcaloïdes toxiques. Scopolamine et hyoscyamine sont présentes dans toutes les parties de la plante mais la teneur en alcaloïdes totaux est souvent faible (0.05-0.15%), sauf dans les graines (0.3%). La scopolamine peut représenter 25 à 40% des alcaloïdes totaux.

Ces principes actifs peuvent donner lieu à toute une série d’effets cholinergiques indésirables : sécheresse buccale, épaississement des sécrétions bronchiques, troubles de l’accommodation, risque de glaucome, tachycardie, palpitations, constipation, rétention urinaire, excitabilité, irritabilité, confusion mentale et coma à forte dose…

jusquiame noire-11

Les petites graines contenues dans les capsules sont les parties les plus toxiques. D’où, peut être, le nom vernaculaire de « mort aux poules ».

Utilisations :

La plante est toxique. Je vous déconseille de consommer cette plante. Les exemples d’utilisation sont cités à titre de curiosité.

Dotée de propriétés psychotropes communes aux Solanacées vireuses (datura, belladone et mandragore) la jusquiame noire a été utilisée en Europe depuis l’Antiquité à des fins rituelles, notamment pour entrer dans des états modifiés de conscience : dilatation des pupilles, sensations de distorsion de la personnalité, impressions de lévitation, confusion entre état hallucinatoire et éveillé, perceptions d’illusions comme étant la réalité, etc.

On a retrouvé en Scandinavie dans une tombe datant de l’Âge de Bronze une bière aromatisée de plusieurs plantes (myrte, reine des prés, etc.), dont la jusquiame noire. Il est avéré que la jusquiame entrait dans la composition de certaines bières, où elle décuplait les effets de l’ivresse alcoolique.

Enfin, ses propriétés antalgiques furent employées jusqu’à l’époque moderne. Mélangée à d’autres plantes, la jusquiame entrait dans la composition d’éponges soporifiques.

Sources :
Atlas de la Flore Lorraine, ouvrage collectif.
Plantes toxiques : végétaux dangereux pour l’Homme et les animaux (3ème édition), Jean Bruneton
Wikipedia

 

Tags: , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑