plantes

Published on mars 1st, 2014 | by Florian L

0

L’ail des ours

L’ail des ours (Allium ursinum) est une plante à la fois médicinale et culinaire qui remplace l’ail avantageusement de par son gout plus raffiné, sa haute teneur en Vit C et une meilleure digestibilité.

A quelle période de l’année ?

L’ail des ours se récolte traditionnellement de février à mars, avant la floraison. Les fleurs  apparaissent vers avril – juin. Bien que les inflorescences  soient comestibles (tout comme le bulbe), les jeunes pousses sont réputées être meilleures.

Où en trouve-t-on ?

Cette plante abonde localement dans les bois frais et les ravins en sous bois où elle forme d’abondantes colonies. Bien pratique pour remplir rapidement son panier ! L’Allium ursinum préfère nettement les sols neutres/basiques, donc inutile d’en chercher sous des résineux.

tacticroute-2

L’air des ours est une plante « sociale ». Elle abonde dans d’importantes colonies.

tacticroute-3

Station typique favorable à l’ail des ours: ravin en sous bois, ombragé et humide.

Comment le reconnaît t’on ?

  • L’ail des ours est une monocotylédone, reconnaissable au fait que les nervures de ses feuilles sont parallèles.
  • La feuille est dite « radicale » c’est-à-dire qu’elle part de la racine.
  • Toute la plante dégage une forte odeur d’ail une fois froissée.
  • Cet ail  pousse en vastes colonies, est entièrement glabre (sans poils) et se termine par un bulbe souterrain.
  • L’inflorescence est une ombelle simple, à fleurs blanches en étoile à 6 pétales.
tacticroute-8

Froissée, la feuille dégage une forte odeur d’ail.

tacticroute-10

Il est facile d’en ramasser rapidement de grandes quantités.

Quels sont les risques de confusion ?

On peut confondre l’Allium ursinum avec le muguet (Convallaria majalis) et le colchique (Colchicum autumnale). Toutes deux sont très toxiques (voir mortelles).

Le muguet présente une feuille bien plus coriace que l’ail des ours et ne dégage pas d’odeur d’ail. Le colchique est encore plus coriace, ne dégage pas non plus d’odeur d’ail.

Il faut aussi se méfier de l’arum d’italie (Arum italicum) qui, lorsque ses feuilles sont encore jeunes, pourrait porter à confusion. Mais les nervures des feuilles de l’arum ne sont pas parallèles.

Enfin, il faut faire attention lors du ramassage de ne pas arracher par inadvertance d’autres plantes comme par exemple du lierre (toxique).

tacticroute

Porter attention aux nervures parallèles, à l’aspect glabre, le coté non coriace et enfin à l’odeur caractéristique bien entendu.

tacticroute-9

Attention à ne pas ramasser par inadvertance du lierre !

Quelles parties de la plante sont comestibles ?

Dans l’air des ours, tout est bon ! On consomme surtout les jeunes feuilles et les boutons floraux en légume. Le bulbe est comestible en condiment.

tacticroute-4

 Quelle utilisation en cuisine ?

L’ail des ours remplace l’ail. Il se mange cru ou cuit. Il existe une quantité importante de recette à base d’ail des ours comme par exemple du pesto, des quiches, des gratins etc. Il vous suffit d’improviser  ou de faire une petite recherche dans votre moteur de recherche préféré.

tacticroute-7

Quelles sont ses propriétés médicinales ?

Cru, l’ail des ours est une source de vitamine C. C’est aussi un dépuratif, un rubéifiant, antiseptique, hypotenseur et anthelminthique. Tacticraft n’étant pas un site de médecine, merci de vous renseigner dans des ouvrages spécialisés ou auprès de votre pharmacien pour des applications concrètes 😉

 Je vous laisse sur cette petite vidéo et vous souhaite un bon appétit =)

Tags: , , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑