plantes

Published on janvier 10th, 2015 | by Florian L

1

Le tussilage (Tussilago farfara) – Comestible

Cette plante porte le curieux nom de « fils avant le père ». Ceci rappelle que la fleur apparait très tôt dans la saison, bien avant la pousse des feuilles.

(photo de couverture: petite récolte en vue de préparer des beignets)

 

tussilage

La tige est cotonneuse et écailleuse.

 

Description :
– Taille entre 7 et 25 cm. Vivace
– Tiges florales cotonneuses pourvues d’écailles, ovales lancéolées
– Feuilles apparaissant après les fleurs, toutes basales, souvent très amples. Vertes sur le dessus et cotonneuses sur l’envers. Consistance caoutchouteuse-coriace à maturité.
– Fleurs tubulées et ligulées en capitules solitaires
– Fruits (akènes) surmontés d’une aigrette de soies blanches.

tussilage-3

Détail de la fleur solitaire.

tussilage-6

La feuille est verte à l’endroit.

 

tussilage-8

Et duveteuse à l’envers.

 

tussilage-7

Détail de l’envers de la feuille.

Habitat :
Sols dénudés, coupes à blanc, espèce pionnière et héliophile

Floraison :
-> De février à mai

tussilage-2

Ancienne coupe à blanc exposée plein sud. Le tussilage est une plante héliophile et pionnière.

 

tussilage-5

On retrouve souvent le tussilage sur le bas coté des chemins forestiers entretenus.

Comestibilité / Utilisations :
Avant toute considération médicinale ou culinaire, il faut savoir que le tussilage est hépatotoxique à haute dose en raison de ses alcaloïdes pyrroliziniques.
D’un point de vue médicinal, le tussilage est un adoucissant, un émollient, un anti-tussif et un expectorant. Se reporter à des ouvrages spécialisés pour obtenir plus de détails…

Les fleurs sont fréquemment cuisinées en beignets tandis que les jeunes feuilles découpées en lamelles agrémentent soupes et salades. Les feuilles arrivées à maturité sont plutôt coriaces et caoutchouteuses (et sont réputées faire un bon papier toilette en raison de leur face interne douce).
Par ailleurs, le tussilage a été utilisé comme succédané du tabac (en mélange avec de l’aspérule odorante pour sa coumarine) et comme teinture jaune pour la laine.

tussilage-9

Le tussilage est une plante vivace. On le retrouve jusqu’en novembre. Malheureusement, ses feuilles, quoi que comestibles, sont très coriaces.

 

Sources :
Atlas de la flore Lorraine
Wikipédia

Tags: , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



One Response to Le tussilage (Tussilago farfara) – Comestible

  1. LeBarbu says:

    Bonjour,

    Je commence à peine à feuilleter ce site, pleins de bonnes choses à découvrir, merci pour le travail effectué.

    J’ajouterais que, une fois carbonisée, les cendres de feuilles de tussilage peuvent être utilisée comme succédané au sel de part leur teneur en minéraux.

    Salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑