plantes

Published on novembre 16th, 2014 | by Florian L

2

Les primevères (Primula ) – Comestibles

La primevère est la fleur du printemps par excellence en fleurissant dès mars-avril. Elle porte d’ailleurs le nom vernaculaire de « coucou » pour cette raison.

La primevère élevée (Primula éliator)

primevères-10

Description

Vivace, pubescente.
Feuilles mesurant de 5 à 15cm, finement pubescente sur les deux faces, brusquement rétrécies à la base, disposées en rosette à la base de la plante.
Fleurs mesurant de 15 à 18mm de diamètre, en ombelle et sont toutes penchées du même coté. Le scape (= tige sans feuilles) peut mesurer jusqu’à 30cm. La couleur des fleurs est d’un jaune plus pâle que sa copine la primevère officinale (Primula veris).

On trouve fréquemment en automne hiver les restes séchés des primevères élevées. Les capsules remplies de graines

primevères

La fleur est d’un jaune pâle « soufré ».

Habitat

La primevère élevée est une plante d’ombre : il lui faut de la lumière, mais surtout pas trop et un environnement frais. On la trouvera en lisière de forêt, dans les prairies humides etc.

Floraison : mars-mai

La primevère officinale (Primula veris)

primevères-4

Description

Vivace, pubescente-glanduleuse.
Feuilles mesurant de 5 à 15cm, finement pubescente sur les deux faces, brusquement rétrécies à la base, disposées en rosette à la base de la plante.
Fleurs mesurant de 10 à 15mm de diamètre, en ombelle. Le scape (= tige sans feuilles) peut mesurer jusqu’à 30cm. La couleur des fleurs est d’un jaune d’or et est taché d’un orange caractéristique à la base.

Sur une même zone géographique à la même époque de l’année, les feuilles et les fleurs de la primevère officinale sont en général plus petites que celles de la primevère élevée.

primevères-6

Les tâches orangées et le jaune intense sont caractéristiques de la primevère officinale.

Habitat

La primevère officinale est une plante de pleine lumière. Elle aimera les prairies bien exposées, les pelouses calcaires et autres lieux dégagés.

Floraison : avril-mai

Usages

Toutes les primevères (sauf d’ornementation) présentent les mêmes propriétés culinaires et médicinales. En règle générale, la primevère officinale aura plus de parfum et aura plus de principes actifs que les autres espèces de primevères. Ceci dit, comme la primevère élevée est plus grande et plus précoce et plus abondante, elle constituera une cible de choix pour la réalisation de salades printanières.

Propriétés culinaires

Les jeunes feuilles sont comestibles crues dans les salades. Leur saveur est aromatique et un peu piquante. Elles ont une légère odeur d’anis.

Les feuilles plus âgées sont consommées cuites, par exemple dans des soupes.

La racine de la primevère officinale dégage un puissant parfum d’anis.

Les fleurs de la primevère officinale, parfumées, ont autrefois servi à préparer des boissons alcoolisées, des gelées, des bonbons etc.

Propriétés médicinales

La racine de la primevère est expectorante, diurétique, antispasmodique et analgésique. En usage externe elle est antiecchymotique.

Les infusions de fleurs agiraient contre les maux de tête.

 

 

Tags: , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



2 Responses to Les primevères (Primula ) – Comestibles

  1. nomi says:

    Bonjour, Bravo pour les fiches sur les plantes. Elles vont à l’essentiel pour les indications. J’apprécie beaucoup les photos rapprochés où une main apparaît, ce qui permet de donner l’échelle de la plante, des feuilles, etc. Le côté artistique n’est pas oublié non plus oublié avec certains gros plans magnifiques. Et en plus cerise sur le gâteau, on a parfois la recette de cuisine qui va avec ! Chapeau, Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑