survie

Published on mars 9th, 2014 | by Florian L

15

Récit d’un accident

Des outils coupants,  des circonstances accidentogènes, l’absence de gants et 3 secondes de connerie m’ont menés à l’urgence médicale. En voici le récit agrémenté de quelques conseils pour vous éviter ce genre de blessure.

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



15 Responses to Récit d’un accident

  1. LEGRANDJACQUES Didier says:

    Bonjour,

    Excellente analyse assez exhaustives (facteurs de risques) qui devrait en inspirer d’autres – Les retex post accidents sont trop rares et très certainement peu représentatifs de la réalité quantitatives du terrain, au regard de cette mode des couteaux type militaires (entre autre)
    Pour ma part, je poste toujours des gants pour avoir eu un accident un peu similaire avec un couteau beaucoup plus modeste (Fallkniven F1) et avec des conséquences fort heureusement plus bénignes, – C’est l’absence de garde, (un peu comme sur le Skrama) qui a permis mon accident. Tirant les conséquences de cet accident, et devant choisir un couteau de taille plus conséquente en complément de mon F1, j’ai choisi un couteau avec, entre autre qualité d’ergonomie, un élément de garde plus conséquent et sécurisant (Le « Warthog » d’Anton du Plessis).
    Je possède la même trousse de secours que toi (taille « first Aid Basic ») et je partage ton commentaire concernant les coloris « tactiques »..(syndrome Call of Duty) – Heureusement que Maxspe ne vend pas des slips, ce serait comique…passons !
    Merci pour cette vidéo

    • Florian L says:

      Merci pour ce commentaire. « Heureusement que Maxspe ne vend pas des slips ». Haha ! Les passants « molle » auraient alors une toute autre signification. Oui je sors.

      • LEGRANDJACQUES Didier says:

        Nous sommes bien d’accord ! Je n’ai pas osé, pour ne pas être ridicule(sourires) de relaté un autre accident « gravissime » qui m’est arrivé:
        Obligé en pleine nuit de descendre de mon hamac sous un orage conséquent pour resserrer la tension du paracord « camo »des piquets de mon tarp, je me suis pris les pieds dans cette dernière ce qui m’a valu de m’étaler tel une grosse bouse dans la boue.Au dela du ridicule de la situation (j’étais seul heureusement) j’aurai quand même pu me blesser stupidement – Cela m’a amené a remplacer cette paracord par une autre mais réfléchissante elle…(sourires); Par contre, j’ai gardé le principe des sacs étanches pour la protection les vêtements.
        Cdlt

  2. stolas says:

    Tout d’abord , je tenais à vous féliciter pour votre « courage » et votre honnêteté en nous ayant décrit cet accident, j’en connais peu qui auraient su, comme vous, faire fi de leur orgueil pour nous le raconter.

    Quand cela arrive on est tellement piteux et vexé qu’on ne s’en vante guère…..et c’est plus facile de se faire passer pour le matador de la survie et du bushcraft que d’accepter que bien qu’expérimenté nous pouvant être aussi victime d’un accident.

    Malheureusement qui ne s’est jamais coupé connement avec un couteau? ( car ça n’arrive toujours que stupidement sinon ça n’arriverait pas…) Nous y sommes tous passés hélas, enfin tout ceux qui manient des armes blanches….c’est sûr que si on ne blablate que derrière son ordinateur , ça ne risque pas de vous arriver….
    Cela n’enlève rien à vos qualités et à votre expérience, cela prouve seulement que ça peut arriver à tout le monde.
    Votre humilité vous fait honneur et votre expérience permet aux autres d’éviter la même erreur.
    Et cette même humilité devrait servir d’exemple à beaucoup, qui , bien que ne connaissant rien ou très peu à certains sujets ( nul n’est omniscient ) se permettent de se faire passer pour des éminences.

    Je vais de ce pas acheter une paire de gants résistante aux coupures….merci encore pour cette vidéo de prévention.

  3. Lionel says:

    Bonjour et merci pour ce retex.
    « Grace » à votre accident et à la malheureuse blessure qui en découle, j’ai pris conscience du danger de manipuler nos chers couteaux « tactiques ». C’est pourtant pas faute de m’être blessé régulièrement depuis mon premier Opinel (en 1975) jusqu’à plus récement en nettoyant mon Victorinox avec un coton-tige (faut être con parfois !).
    J’ai maintenant une paire de gants anti-coupure (gris, taille 10, norme 4542, 4 euros cinquante), trouvés au supermaché du coin.
    Merci et bon rétablissement.

  4. nomi says:

    Bonjour,
    Ton accident, tu en as bien analysé les causes : fatigue, hypoglycémie, pluie, pas de gants, moins de force dans les mains, etc. Et donc pour chacune de ces causes il convient de mettre en place une parade (contre mesure ou protocole si on veut faire sérieux). Mais on ne peut jamais être à 100% de ses capacités et 100 % de sa concentration quand on fait une activité. Je pense à la conduite d’une voiture : on nous dit qu’il faut être à ce que l’on fait et c’est vrai, mais qui l’est sur tout un parcours. On a toujours une idée qui nous traverse l’esprit, des pensées qui nous travaillent, un passager qui nous parle, un problème de santé qui nous diminue, etc. Donc on ne sera jamais concentré à 100 % à ce qu’on fait et à 100% de ses capacités physiques.
    Donc on peut mettre en place plusieurs parades pour continuer à utiliser le même couteau, mais il faut aussi à mon avis repenser l’outil lui-même.
    J’en arrive donc au couteau. Quand on regarde le couteau avec lequel tu t’es coupé on se dit qu’avec le ricasso qu’il a, c’est quand même pas possible que la main ait glissé sur la lame. Et pourtant c’est arrivé. C’est pour cette raison que je pense que ce type d’outil devrait avoir un ricasso prononcé et une garde au niveau du tranchant de la lame. Bien sûr c’est moins pratique pour certaines utilisations, mais …
    De même quand je vois des personnes parler de leurs couteaux qui coupent comme des sabres laser et qui se rasent les poils de l’avant-bras pour le prouver, j’espèce que c’est simplement pour montrer la qualité de l’acier et qu’ils n’utilisent pas leurs couteaux toujours aiguisés de la sorte. C’est en faisant la cuisine (en coupant des légumes …) que cette réflexion m’est venue : j’avais aiguisé le couteau de cuisine comme un « sabre laser ». C’est sûr ça coupait bien, mais à un moment j’ai failli me couper et vu comme le couteau était aiguisé cela aurait été grave (coupure jusqu’à l’os ou un bout de pulpe des doigts carrément détaché des phalanges). Donc j’en suis revenu. Désormais je ne privilégie plus l’aiguisage. Faut bien sûr que ça coupe, mais point trop n’en faut.
    Voilà où j’en étais de mes réflexions.
    Salut.

    • Florian L says:

      Je sais pas… Un couteau mal aiguisé demande à exercer plus de force et peut « riper »… Puis coupera autant les doigts. Je ne me prend plus la tête perso, je met des gants anti coupure + être attentif à son niveau de faim, de fatigue et de froid.

  5. Houdoy says:

    Merci pour ce retour d’expérience, cette explication des normes et ce test destructif. Le tout est très intéressant et incite à la prudence.

  6. hk says:

    y’a quand même que les C*ns qui ne compatissent pas à un accident…
    merci de sensibiliser certains aux accidents qui n’arrivent pas qu’aux autres!

  7. Vince says:

    Bonjour

    La vidéo a un statut privée maintenant? Est il possible de la visionner?

    Merci

  8. Dareau says:

    Je ne peux pas voir non plus cette vidéo .

    Pour ma part couteau planter dans le paume et suture de 2 tendons fléchisseur le lendemain a l hôpital avec mon 1ere vrai couteau. Depuis vous vous en doutez je fais plus gafff et je n ai plus de sensation au touche dans le petit doigt de la main gauche.

    Mais c est egalement en ce coupant que l on apprend et améliorer ca technique ou prise en main des outils pour ne pas recommencer.

    ++

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑