matériel

Published on novembre 15th, 2014 | by Florian L

12

Review: le réchaud « IKEA »

Suite au bilan mitigé du 4Dogs Bushcooker LT2, j’ai souhaité réitérer l’expérience avec un réchaud à bois plus simple, plus rustique et surtout doté d’un foyer moins sensible aux pertes caloriques. Après une petite étude du marché… c’est « l’IKEA Stove » qui est sorti du lot. 6 mois d’utilisation plus tard, voici l’heure du compte rendu.

ikeastove

Découpe à l’arrache en 5 min dans la cuisine.

Fabrication…

Eh oui ! L’IKEA Stove n’est pas un réchaud à la base mais un « pot à vaisselle » pour faire sécher les fourchettes au bord de l’évier ! Ce vulgaire bout d’inox embouti porte le doux nom d’Ordning et est disponible chez IKEA.
Il vous faudra un peu d’huile de coude pour en faire un vrai réchaud à bois : le jeu en vaut la chandelle car avec son prix de 2.99€, l’IKEA Stove explose littéralement tous ses concurrents au niveau du tarif (en fait le cout total est d’environ 6€ avec les piquets) !

ikeastove-10

5 piquets en alu « Quechua » seront indispensables au bon fonctionnement du réchaud.

Pour transformer « Ordning » en réchaud « IKEA Stove », il faudra découper deux encoches de part et d’autre du pot. Personnellement, j’ai utilisé une dremmel avec des disques abrasifs… mais il doit être possible de faire ça à la meuleuse de chantier. Rien de sorcier en tous cas.

ikeastove-2

Cette illustration date de la 1ere mise en service du réchaud. Cette façon de disposer les piquets est la mauvaise méthode: le réchaud glisse sur cette surface.

Il ne faut pas oublier de passer un coup de papier de verre sur les surfaces découpées car elles présentent un morfil extrêmement tranchant ! Attention aux doigts !
Pour ceux qui se poseraient la question de faire une ou bien deux découpes : ma femme et moi possédons deux réchauds IKEA Stove. A des fins de test, le premier réchaud était doté de deux entrées et l’autre d’une seule. Il nous est rapidement apparu que le réchaud doté de deux entrées était le plus performant : il était plus facile de répartir le combustible et le tirage était meilleur.
Il faudra enfin rajouter 5 piquets de tente « D4 » en aluminium pour compléter le kit (vous aurez des explications ci-dessous). Un sachet de 5 piquets coutant 2€69…

ikeastove-3

Notre tout premier réchaud n’avait qu’une entrée…

Le réchaud dans le sac…

Le matériel de randonnée est régi par des contraintes d’encombrement et de poids…

Question poids, le réchaud seul pèse seulement 110g ! Ce qui est logique car il n’y a qu’une seule paroi et en plus, elle est ajourée.

ikeastove-9

Non seulement il est léger, mais sa matière – une nuance d’inox – lui évite de se rouiller sous l’effet du feu.

Il faut en outre ajouter le poids des 5 piquets : 80g. Alors je vous vois venir, vous aller vouloir utiliser à la fois les piquets pour le réchaud et à la fois pour monter le tarp, bande de MULs ^ ^… C’est ce que j’ai fait… et je me suis bien vite rendu compte que les piquets qui ont chauffé dans le réchaud sont devenus mous comme de l’argile : ils ont été recuits. Si vous voulez évitez d’être réveillé en pleine nuit par un tarp-farceur qui se prend pour un cerf volant… Ne mélangez pas vos piquets.

ikeastove-11

Un piquet chauffé se tord sans aucun effort.

Le poids total minimum de ce réchaud est donc de 190g. Ce poids place l’IKEA Stove parmi les réchauds à bois individuels les plus légers du marché (Vargo « Hexagon » titane : 144g, Kuenzi « MF NG+ » 560g, Kelly Kettle « Scout » 990g ! oui, oui 1Kg O_O )
Enfin, il y a deux « poids » cachés. Le premier concerne les allume feu. Vous verrez par la suite que l’allumage du réchaud peut se révéler difficile et qu’emporter des allumes feux est recommandé. L’autre poids caché concerne le tandem couteau/scie. En effet, ce réchaud est beaucoup plus gourmand en bois qu’un double paroi : en régime nominal, il vous faudra lui donner des morceaux de bois gros comme le pouce. Les brindilles n’étant utiles que pour l’allumage. Un petit couteau droit et une scie pliante seront une aide précieuse pour refendre et couper des mini buchettes. Certes, pour la majorité d’entre vous, chers lecteurs, un couteau et une scie font partie de votre fond de sac minimaliste… Mais beaucoup de randonneurs se contentent d’un petit couteau pliant… Leur demander de rajouter un Mora et une scie Bahco représente pour eux 400g supplémentaires dans le sac. Et pour ce genre de profil, 400g, c’est le poids d’un âne mort (et pour eux, MORA, c’est presque un anagramme de RAMBO).

ikeastove-4

Il faudra aussi prévoir une pince pour manipuler les piquets : ils peuvent être très chauds. Mais je pars du principe que si on emporte une popote, on possède par défaut une « pince à plat » (en fait je préfère utilise mon leatherman pour manipuler les piquets chauds).

Au niveau encombrement, c’est que du bonheur ! Ses 13cm de haut pour un diamètre de 12cm permettent à une popote 1L de s’encastrer pile poil, sans jeu dans le réchaud (ici une Snow Peak 900). Les anses de la popote sortant de la découpe du réchaud, elles peuvent tout de même se replier sans créer de volume inutile. L’encombrement de l’IKEA Stove est, pour résumer, NUL.

ikeastove-8

dans ce tout petit volume on trouve: popote 1L, tasse 0.6L, des chiffons, une cuillère, les piquets et les allume feu dans un sachet , la pince à plat, un épluche légume et mon opinel « de bouche ». ^ ^

Le réchaud en action…

Bon, c’est bien gentil de s’attarder sur la transportabilité de l’IKEA Stove, mais concrètement, il vaut quoi ?

Eh bien commençons par enfoncer les portes ouvertes ! C’est un réchaud à bois mono paroi donc :

  • Il vous faudra collecter un peu de bois. Beaucoup plus que pour un réchaud à double paroi mais beaucoup moins que pour un feu de camp. Comptez environ 15 minutes de collecte de bois par temps clément. Si tout est détrempé, l’obligation d’éplucher l’écorce et/ou de refendre pour obtenir du combustible sec peut faire doubler le temps de préparation du bois.
  • L’allumage peut être très facile en été… et beaucoup plus compliquée en automne. La difficulté est la même que pour l’allumage d’un feu de camp, à ceci près que vous devrez manipuler le combustible au fond d’une cuvette en inox de 13cm… C’est pourquoi, afin de « ne pas se prendre la tête » je recommande d’emporter des tablettes esbit que l’on coupera en 4 par souci d’économie… Et qui serviront de combustible en l’absence de bois / de temps.
  • Le fond des ustensiles de cuisine se couvre de suie.
  • Au démarrage et lorsqu’on fait des erreurs de manip (mettre trop de bois d’un coup ou pas assez), le réchaud dégage beaucoup de fumée. Il est alors très délicat, voir impossible de cuisiner sous la tente (à moins que ce soit un tipi/abri « bushcraft » avec une très large ouverture sommitale…).
ikeastove-18

Si on gère mal l’alimentation en bois, ça fume !

 

ikeastove-15

Mais si on se débrouille bien, en dehors du démarrage, le réchaud émet peu de fumées.

  • Le carburant est illimité et gratuit en forêt… mais peut devenir compliqué à collecter dans certains environnements (au dessus de la limite des arbres par exemple).
  • Le management du combustible demande une attention constante : il faut alimenter le foyer toutes les 5 minutes en veillant à en mettre ni trop, ni trop peu.
  • Ne vous dispense pas de négliger le risque incendie (prévoir de l’eau d’extinction, interdiction de faire un feu en pinède / tourbière / prairie sèche etc. Bien dégager les feuilles mortes du sol…)
  • Bien que la masse de combustible soit assez importante sur l’IKEA Stove, la chaleur dégagée n’est pas suffisante pour se réchauffer de la tête aux pieds et sécher ses vêtements.
foret-12

1/4 de tablette esbit est généralement suffisant pour démarrer le réchaud en mode « easy ».

Maintenant passons à quelques caractéristiques qui sont propres à l’IKEA Stove.

Pour installer le réchaud, il faut le piquer dans le sol à l’aide de 3 piquets de tente. Ainsi surélevé du sol, l’air peut pénétrer le foyer par le dessous et les cendres s’évacuent au fur et à mesure. Si le sol est meuble, le réchaud sera littéralement ancré et donc très stable : on pourra touiller un truc dans la popote sans aucune crainte de renverser le foyer. Par contre, si vous êtes sur un sol rocailleux et que vous n’arrivez pas à planter les piquets… Il faudra ruser en plaçant des pierres sous le réchaud ou carrément poser le réchaud à même le sol. Soit il sera moins stable, soit il sera moins bien ventilé… Dans les deux cas, il fonctionnera quand même.

ikeastove-12

De cette manière, le réchaud est littéralement ancré dans le sol.

Les deux piquets restants forment la « grille » sur laquelle on pose la popote. On peut ajuster la hauteur des piquets pour rapprocher ou éloigner la popote des braises. Un bémol cependant : avec ma popote de 1L il est difficile de la positionner au plus proche des braises. Rappelez-vous, le diamètre du réchaud est à peine supérieur à celui de la popote. Du coup le foyer est mal ventilé. Il vaut mieux placer la popote au dernier étage (et la cuisson est tout à fait correcte). Mais avec les tasses / popotes de diamètre « nalgène » aucun souci : l’ébullition de l’eau sera plus rapide.

ikeastove-16

Il est possible de régler la hauteur de la grille.

Ce réchaud me fait penser à un moteur diesel. Long à monter en température (comptez 10 minutes pour laisser le temps au feu de monter), mais une fois chaud, rien de l’arrête. En effet, contrairement à des modèles plus petits, ce réchaud possède à mes yeux un énorme avantage : son foyer est grand et peut bruler une relativement grosse masse de carburant. Résultat ? Grande masse = forte inertie = il en faudra beaucoup pour refroidir le foyer. Il est assez peu sensible aux pertes caloriques que sont : le froid, le vent et surtout l’humidité. Évidement, il est recommandé de l’abriter du vent et de lui fournir du bois le plus sec possible, ne rêvons pas.

ikeastove-21

Le temps était *un peu humide*. Dans ces conditions, un réchaud à double paroi aurait commencé à tousser. L’IKEA Stove, du moment qu’il n’est pas directement sous la pluie, il s’en fout.

Concrètement, vous pourrez mettre à bruler du bois un peu humide dans l’IKEA Stove : il continuera à chauffer et fera s’évaporer l’eau du combustible là où un 4Dogs se serait éteint depuis très longtemps. Cette rusticité d’usage est la caractéristique principale de l’IKEA Stove : Mode d’emploi con comme la mort, pas de petites pièces que l’on peut perdre ou casser et ça marche dans 99% des conditions. Point barre.

ikeastove-20

Si on regarde bien, on peut constater que le bois est marbré de noir, signe de moisissure et donc d’humidité… En regardant bien, on voit aussi la vapeur s’évaporer… Ce réchaud est relativement tolérant vis à vis de l’humidité du combustible.

Un dernier avantage que j’ai pu constater à l’utilisation de ce réchaud est sa relative sécurité-incendie. Certes, vous n’êtes pas dispensé d’observer les règles de prévention-incendie de base. Ceci étant, le feu étant surélevé, le sol n’est pas brulé en profondeur. De plus, comme le sol n’est pas chauffé et que la masse de résidus est faible, il est très facile d’éteindre ce réchaud et on gâche très peu d’eau. C’est très appréciable par temps très sec où l’on souhaite éviter de gaspiller ses réserves (tout le monde ne randonne pas le long des ruisseaux ;-).

ikeastove-23

Une fois la combustion finie, le réchaud laisse peu de résidus et presque pas de braises. De plus le sol n’est pas brulé en profondeur. Verser un peu d’eau suffit à bien éteindre les restes.

Enfin, au niveau de la cuisson… Rien à signaler, ce qui est plutôt bon signe. Certes l’eau met un peu plus de temps à bouillir que sur un réchaud à gaz… Mais l’IKEA Stove permet une sorte de cuisson sur braise dont la chaleur n’est ni trop ni trop peu élevée, ce qui vous évitera de bruler votre repas (en partant du principe que vous mangez autre chose que des sachets lyo).

ikeastove-19

Ce réchaud sert seulement à la cuisson. La chaleur dégagée, en milieu ouvert, n’est pas assez importante pour réchauffer autre chose que ses mains.

Conclusion ?

L’IKEA Stove conviendra à 200% aux personnes qui prennent leur temps. Je pense que les bushcrafters l’apprécieront beaucoup.
En revanche, compte tenu du délai de préparation, de la nécessité d’emporter des outils et de la contrainte de trouver du bois, je déconseille l’IKEA Stove au randonneur plus ou moins « sportifs » de moyenne montagne. Je ne vois pas ce « genre » de personne passer 15 minutes à chercher du bois – s’il en trouve ! -, puis patienter 20 minutes pour simplement faire bouillir un peu d’eau (pour un café ou un sachet lyo). Alors qu’il pourrait atteindre le même résultat en 5 minutes avec un réchaud à gaz.

ikeastove-6

En ce qui me concerne, j’ai beaucoup apprécié l’IKEA Stove en été : les journées sont longues donc on a du temps devant soi, le bois est sec donc nul besoin de l’éplucher et de le refendre. Par contre plus l’hiver approche, plus les jours raccourcissent et plus le bois devient détrempé en permanence. Je préfère alors en journée chauffer ma nourriture et mes boissons au gaz, vite fait, bien fait et éventuellement préparer un vrai feu de camp le soir qui aura en plus la vertu de réchauffer le corps et sécher les vêtements… et qui sera rentabilisé par le fait que la nuit est longue…

ikeastove-16

Vous avez aimé cet article ? Dites le sur notre page Facebook !

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



12 Responses to Review: le réchaud « IKEA »

  1. Tarp says:

    Comme d’hab, un excellent retex.avec de belles photos ce qui ne gâche rien – Il y a pas à dire, cela parait simple comme ça mais il y a un minimum de recherche pour ce détournement d’utilisation et le résultat est assez convaincant (le point gagnant c’est l’utilisation du volume interne pour le pasta pot – Bref un réchaud sympa, fait de bric et de broc pour une somme toute rikiki ce qui n’est que plus jouissif – Perso je trimballe mon double parois depuis un bail et nous sommes inséparable mais il m’est arrivé de devoir bidouiller un réchaud bois avec une miambox récupérée dans des ordures trainant dans la nature – Je ne comprends pas vraiment le soucis du bois sec même par temps « humide » – Je marche beaucoup et j’ai toujours a l’esprit de récolter du bois sec en crapahutant dès que j’en trouve (qui n’est pas toujours du bois de foret d’ailleurs) pour constituer un fagot de bois sec dans une poche de sac – Je ne suis que très rarement prit en défaut de bois sec (je touche du bois !)

    • Florian L says:

      Oui, il y a un minimum de recherche. Je ne sais pas qui a eu le premier l’idée de l’Ikea stove (elle n’est bien entendu pas de moi, j’ai piqué ça chez randonner léger). Concernant le combustible sec à ramasser en chemin… Je sais pas où tu habites/crapahutes, mais par chez moi, dès septembre / octobre tout est imbibé d’eau. En été en revanche c’est très sec. Mais certes, être opportuniste (dans le bon sens du terme) c’est la bonne attitude à avoir dans la nature AMHA.

  2. Tarp says:

    Didier76 alias « Tarp »
    Je vis en Normandie, qui est verte pour les raisons que tu peux deviner aisément (sourires) – Cela dit, se constituer un petit fagot en marchant avec des matériaux de récup (dernièrement c’était de la petite chute de bois sur un lieu de coupe ONF et du bois de cagette trouvé sur le bord d’un layon) – Certes, cela ne permet pas d’alimenter un feu en continu bien sûr, cela assurera quand même « confortablement » le démarrage d’un feu et n’exonèrera pas de devoir trouver d’autres bois pour l’entretien d’un feu durable…..mais bon !

  3. Tarp says:

    oups …. clic compulsif !
    Je termine en avouant que sur le départ d’une sortie par temps douteux voir humide ou pluvieux, il m’est arrivé de constituer ce fagot avant de partir pour assurer..!

  4. Le Gallou says:

    Pour info pas très connu et vraiment efficace. Cuisine sous le tarp en sécurité. Chargement du bois par le dessus …
    Pour ceux qui craignent le volume prendre le 0,5 L
    *Modération: pas de lien vers des boutique, merci*

  5. did mike says:

    Bonjour
    Tres bon retex. J utilise ce rechaud depuis quelque temps et il est tres sympa. J ai fait quelques video test sur les rechauds et l ikea tient bien la route. J ai remarqué qu il fume plus qu un rechaud double combustion quan d on a du bois sec (si le bois est humide fumee comparable avec rechaud double combustion mais rechaud ikea plus efficace). Quand je l emene avec moi je rajoute en complement un p3rs et un peu d alcool et roule !!!
    Did Mike

  6. Ramn says:

    J’ai relu cet article pour la 12e fois au moins et je suis toujours aussi d’accord.
    c’est le top : plus pratique que les petits pliables et demande moins d’attention que les plus petits ou les doubles parois (on peut cuisiner et surveiller le feu toutes les 5 mn, et non pas surveiller en permanence le feu et avoir 10 secondes de temps en temps pour faire un truc)
    tellement bien que l’hiver dernier, en sortie ou à la maison, j’ai cuisiné quasi exclusivement avec ça (économie de gaz…) et je trouve ça hyper fonctionnel, même dans une cheminée ça le fait : démarrage facilité, optimisation du combustible, température plus régulière.
    Bref j’en ai un pour sortir et un pour la maison maintenant !

    J’ai laissé le cerclage supérieur, du coup j’ai des supports de popotes (une croix bricolée en alu de manche à balai, et un bricolage avec deux équerres métalliques et deux sardines en tension) et je trouve que ça tire bien et ça permet d’alimenter par en haut et d’utiliser des popotes larges voire des casseroles.

  7. PETIT JEAN PAUL says:

    Bonjour
    Merci pour cette idée géniale que je viens d’améliorer.
    Au lieu de mettre les sardines dans les trous latéraux de l’égouttoir (ce qui oblige à les planter dans le sol), il suffit de recourber un peu plus la petite extrémité de la sardine, et de passer la sardine et sa petite extrémité au milieu du foyer dans 2 trous. L’ensemble sort par dessous; il suffit de les tirer sur le côté et avec 3 sardines c’est hyper stable sans avoir besoin de planter.
    JPP

    • Florian L says:

      Salut.

      Je ne m’emmerde plus avec les 3 piquets.

      Sur un sol meuble, je creuse une tranchée sous le réchaud, sinon je trouve 3 cailloux.

      En haut, tu peux remplacer les piquets de tente par des pics à brochette coupés.

      Tu peux ainsi faire tomber le poids total à 100g… Ce qui est +/- correct pour un réchaud à bois mono paroi.

  8. philippe gomez says:

    Bonjour, petite question, pourquoi avoir réalisé deux ouvertures rectangulaires dans le pot ikéa, une seule n’aurait pas suffit ?

    • Florian L says:

      On a fait le test avec un égouttoir muni d’un seul trou et un muni de deux.

      On trouve que deux entrées fonctionnent mieux (et c’est plus léger de 5 ou 10g =).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑