plantes

Published on février 28th, 2014 | by Florian L

3

Savoir être et cueillette

Le printemps vient. Il annonce 3 saisons consécutives de ramassage de plantes, de fruits et de champignons.

La glane de loisir est certes très différente du pillage occasionnellement constaté sur les produits à valeur marchande comme le muguet ou les morilles… Mais cette activité en apparence inoffensive peut tout de même impacter négativement l’environnement.

En bon invités des bois, ces quelques règles de savoir être devront devenir vôtres.

La règle du tiers. Elle consiste à ne ramasser qu’un fruit/champignon/plante sur trois. C’est un partage équitable : un tiers pour vous, un tiers pour la faune et un tiers pour la plante. Ainsi les animaux trouveront quand même leur pitance et la plante pourra se renouveler / se reproduire et être encore présente les années prochaines.

La règle du godzilla. Le piétinement répété devient rapidement un fléau. Si vous vous trouvez dans une zone très fréquentée et/ou très fragile, ne sortez pas des sentiers SVP. En règle générale, en groupe, marchez en file indienne. En cas de va et vient, essayez de marcher dans vos pas.  Enfin, si vous devez « quadriller » un secteur, divisez mentalement cette zone en deux et veillez à en laisser une moitié intacte.

La règle du connais pas touche pas. En premier lieu, cette règle vous évitera des ennuis par intoxication. Ensuite, il s’agit surtout d’éviter la destruction fortuite d’espèces protégées.  Et non, il n’est pas nécessaire de systématiquement cueillir puis de ramener chez soi un échantillon pour identification. Le néophyte pourra parfaitement emmener avec lui un guide d’identification sérieux et faire ainsi ses premières armes. L’amateur averti, saura quant à lui quels détails prendre en photo…

Ci dessus, un tapis d'ail des ours. Ces peuplements ont beau être résistants, ils supportent assez mal les piétinements répétés.

Ci dessus, un tapis d’ail des ours. Ces peuplements ont beau être résistants, ils supportent assez mal les piétinements répétés.

La règle du secret. Vous voulez détruire rapidement, efficacement et durablement « un coin » de cueillette ? Facile, vantez vous ! De préférence sur un facebook ou un gros forum en veillant bien à fournir les coordonnées GPS. On peut certes communiquer ses trouvailles à ses amis (sauront-ils tenir leur langue ?) mais il vaut mieux garder pour soi les endroits précis. Méfiez vous des appareils photo avec GPS intégré: les coordonnées sont écrites « dans » la photo ! Apprenez à retirer ces informations avant de poster vos photos sur internet ou bien coupez le GPS. Certaines personnes sont des spécialistes de la récupération de ce genre de données… Le secret doit être d’autant plus important que le produit naturel a une valeur marchande. L’effet bénéfique du secret gardé est que, si chacun va dans son coin, l’impact négatif est dilué sur une zone plus grande.

Et bien entendu, pas plus d’un panier par famille. Souvenez vous que la plupart des produits de la nature appartiennent au propriétaire des lieux (exception faite des mûres). Si vous abusez, soit la ressource disparait, soit on vous en interdira l’accès.

Ne vous comportez donc pas comme des nuées de criquets, merci (sinon on finira par vous traiter comme tels =)

Sur ce, bonne glane !  

Tags: , , , , , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



3 Responses to Savoir être et cueillette

  1. roknreaule says:

    « Souvenez vous que la plupart des produits de la nature appartiennent au propriétaire des lieux (exception faite des mûres) »

    j’aimerais en savoir plus, t’as des références pour confirmer cela ?

  2. Pingback: Tacticraft | Bushcraft, nature, survie, botanique, matériel et techniques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑