recette

Published on mars 8th, 2015 | by Florian L

1

Soupe à l’ail des ours

La recette qui vous sera présentée ci-après n’est certainement pas de la « grande cuisine » mais plutôt un plat dont la simplicité et la légèreté des ingrédients sont plutôt adaptés à la vie sauvage itinérante.

bouffecraft

prévoir – en gros – un volume de feuilles entières égal au volume prévu de liquide.

 

Ingrédients :

1 oignon (optionnel si on ne souhaite pas que son sac à dos ressemble à une épicerie)
1 bouillon cube ou du sel
De l’huile d’olive
Des flocons de pomme de terre (de la purée en poudre quoi …)
De l’eau filtrée mais non nécessairement désinfectée
De l’ail des ours ramassé sur place !

C’est tout !

Recette :

bouffecraft-2

Hachez grossièrement l’ail des ours, réservez. Vous remarquerez avec quelle habilité j’arrive à glisser du knife porn dans n’importe quel sujet.

 

bouffecraft-3

Emincez l’oignon que vous ferez revenir au fond de la popote avec un bon gros filet d’huile d’olive. Le premier qui me fait une remarque sur le fait que ma popote est neuve et donc pas « roots », je le kick-ban. =)

 

bouffecraft-4

Ajoutez l’eau, le bouillon cube et portez à ébullition

 

 

bouffecraft-6

Retirez la popote du feu et ajoutez petit à petit les flocons de pomme de terre pour épaissir selon votre gout.

 

bouffecraft-7

Ajoutez l’ail des ours et refaites bouillir pendant deux-trois minutes pour désinfecter… Toujours désinfecter… Une leçon parfois apprise à la dure…

 

bouffecraft-10

Servez avec du pain (fait sur place), du saucisson de fabrication locale. Oui, je mange à même la casserole. Pour plus de « savoir être » et de sensations bushcraft dans le slip, une kuksa (un bol en bois quoi…) est de rigueur… mais je m’en branle de ça.

Commentaires :

La purée en poudre est un ingrédient très intéressant à emporter lors de séjours bouffecraft. Ces flocons se marient très bien avec les plantes sauvages (que je ne mange jamais crues) tant pour épaissir les soupes que pour faire une purée nécessitant juste un peu d’eau tiède (idéal si le temps ou les moyens manquent).

@+

Tags: , , , , , , , , , ,


About the Author

pratique le camping sauvage, la glane de plantes et champignons, bricole des affuts / abris de fortune... Par l'intermédiaire de Tacticraft, il souhaite aujourd'hui partager sa passion de la "verte".



One Response to Soupe à l’ail des ours

  1. Bison Furtif says:

    Sympa cette recette! Peut être pas de la haute gastronomie mais pour un bivouac ça y ressemblerait presque! A tester. Sinon, génial le HVK GH (à vos souhaits), merci pour le conseil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de recharger le CAPTCHA.

Back to Top ↑